Ite Missa est

C’est fait !La messe est dite ! elle est même chantée ! Je veux parler de la messe en Si du grand Jean-Sébastien BACH. Ce projet qui laissait certains d’entre nous incrédules voire sceptiques a eu lieu et avec un certain panache. Dans ces années grises il a été notre fil rouge, il nous aura unis, désunis, réunis. Contre vents et marées pandémiques, marée haute, marée basse, marée d’équinoxe nous avons finalement échappé au tsunami.

Première mise à l’épreuve à Marseille, lors des rencontres chorales de Musicatreize où nous avons donné quelques extraits accompagnés par Stéphane Rigat à l’orgue (un orgue si petit qu’on aurait dit un jouet !) et par Audrey Sabattier au violoncelle. Le continuo ne remplace pas la richesse d’un orchestre mais c’est une version plus  intime et un soutien ô combien indispensable ! Le succès est au rendez-vous et nous conforte pour affronter les étapes suivantes : trois concerts dans trois grandes églises : Carpentras, Salon de Provence et Forcalquier.

Hélas, ni à Carpentras, ni à Salon de Provence le public n’est au rendez-vous. C’est une déception mais l’accueil y est tellement chaleureux, les acoustiques si nouvelles et intéressantes, la dynamique de l’orchestre si enthousiasmante que nous profitons pleinement de l’aventure et nous améliorons un peu plus à chaque fois. Nous arrivons à Forcalquier forts de cette expérience et donnons le meilleur dans une église cette fois pleine à craquer ! Et c’est déjà fini… 3 ans de travail acharné, musical, logistique et trois feux de paille. C’est ce qui fait toute la valeur de ces événements, leur densité et leur évanescence.

Nous devons à tant de personnes d’avoir pu vivre et faire vivre ces instants.

D’abord une gratitude infinie pour Bach dont la musique intemporelle et infiniment créative continue de chatouiller nos oreilles et nos neurones…. Eternellement…., merci Monsieur …

et pour tous ceux qui ont contribué : notre chef Hans Riphagen pour avoir eu l’idée, le culot, la constance voire l’entêtement dans son choix. (Je n’étais pas la moins sceptique à l’annonce du projet mais je n’étais pas la seule.) Chapeau bas… Merci aussi pour son orientation très réfléchie et documentée de l’œuvre, sa patience et son exigence….

Merci aux choristes qui ont bravé les risques de la collectivité, travaillé avec acharnement et n’ont pas baissé les bras devant l’adversité.

Merci à  notre fidèle accompagnateur et photographe Julien Sabdes.

Merci aux musiciens venus des quatre coins  du monde (si, si !), avec leurs beaux et précieux instruments, leurs voix et leurs talents magnifiques et particulièrement à Cécile Désier notre premier violon.

Merci aux bénévoles qui les ont accueillis, nourris, accompagnés et choyés  (26 quand même !).

Et surtout UN IMMENSE MERCI A TOUS LES DONATEURS privés et publics qui ont soutenu le projet de sa naissance à son accomplissement et sans qui rien n’eut été possible.

Merci à l’orgue CHRISTA.

AU REVOIR MESSE EN SI, BONJOUR MESSE EN FA !

Encore du Bach diront certains. Oui encore et toujours du Bach. Une messe par an c’est bien le moins… Celle-ci est en Fa majeur et sera suivie du Requiem de Biber. C’est le programme de notre stage d’été, du 29 juillet au 7 août. Il est proposé aux choristes, aux chanteurs solistes et aux apprentis chefs de chœur et se terminera par deux concerts qui résumeront mieux que n’importe quel commentaire  notre travail. Venez nombreux, l’entrée est libre à l’église Saint Luc de Ménerbes (20H30).

 Nous profiterons de la mise à disposition de l’église cette semaine-là pour offrir un concert instrumental par certains des musiciens qui nous accompagnent fidèlement. Un programme baroque : Bach, Télémann, de Montéclair avec voix, clavecin, violon,  violoncelle et  hautbois qui aura lieu le 4 août (20H30 également).

Toute l’équipe travaille déjà pour la rentrée sur les propositions de Hans : Monteverdi, Bach, Schütz…. Autant de projets qui seront réalisés en stage ou sur quelques week-end. Le calendrier est en cours d’élaboration et sera bientôt visible sur le site.

Nous travaillons également à  une nouvelle organisation administrative avec un site web qui pourra prendre en charge les inscriptions et même les paiements pour  une gestion allégée, un meilleur partage des informations et l’autonomie des adhérents.

Bel été à vous, beaux concerts et ….. chantez maintenant !